De Francisco Coloane

Pedro Nauto, né de père inconnu, prend un mauvais départ : sa mère est retrouvée noyée et, à treize ans, il est confronté à la violence du monde adulte dans les tripots de Puerto Montt. Rêvant secrètement d’aventures au grand large, de pêche miraculeuse et de monstres de légende, il s’embarque avec Julio Albarrán, un vieux loup de mer, aux commandes d’un baleinier qui fait cap sur l’Antarctique…

Le roman débute lorsque Pedro Nauto, âgé de treize ans, né de père inconnu, découvre le cadavre de sa mère sur la plage. Il part annoncer le décès de cette dernière à son grand-père avec lequel elle avait de nombreux différents, suite à son reniement lorsqu’elle était enceinte. Après les obsèques de sa mère, Pedro se met au service des voisins auprès desquels sa mère était en dette. Les moissons sont éreintantes mais les ballades avec Rosalía, une voisine de son âge au joli minois, font oublier la fatigue…

Dettes réglées, Pedro embarque sur le baleinier « Le Leviatàn », son rêve depuis toujours. A partir de là, la deuxième partie de l’ouvrage de Coloane commence. La description de la vie de marins chiliotes est emprunt de réalisme et les scènes de chasses sont stupéfiantes de précision. Coloane nous emmène juqu’au milieu des icebergs de l’Antarctique à la suite du rêve ultime du capitaine Julio Albarràn.

Un livre qui vous plonge dans la vie sur l’ile de Chiloé et de la vie de ses marins partis à la recherche des baleines vers l’Antarctique.

Laisser un commentaire